Accueil > Rencontres >

Rencontres insolites

Ces pages ont pour but de faire partager au lecteur les rencontres notables que nous avons faites au cours de nos voyages et au cours de nos sorties. Elles sont marquées par une photo, une anecdote, un objet... En tout cas, c'est un bon souvenir que nous avons ramené dans nos sacoches. La chronologie est décroissante de façon à avoir l'événement le plus récent en premier.

 

Pages : < 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 >

Un trike à Copenhague

image d'un voyageLe jeudi 25 août 2016, alors que nous visitions Copenhague en trike, nous avons croisé un Danois également en trike, sans doute un KMX, avec des roues avant très petites. Il était accompagné de son chien qui était confortablement installé sur le ventre de son maître et ne semblait pas troublé par la frénésie « automobilesque » des alentours. Après quelques échanges en anglais en plein milieu du carrefour, il nous a souhaité une belle balade en ville et nous sommes repartis chacun de notre côté.

 

Laurent en voyage à vélomobile vers Aurillac

Le lundi 4 juillet 2016, je suis allé à la rencontre de Laurent qui revenait de la côte Atlantique en vélomobile. Nous nous sommes rejoints sur la voie verte du canal, un petit peu au nord de Laspeyres. Après une photo pour immortaliser l'événement, nous avons repris la piste du chemin de halage pour rejoindre Lamagistère d'où nous avons gagné Donzac, puis Saint-Loup.



image d'un voyageNous avons passé le reste de l'après midi à discuter de voyages – Laurent est un grand voyageur à vélo qui a roulé, entre-autres, en Norvège avec femme et enfants – et à goûter la fraîcheur de la piscine, bien agréable vu la température ambiante.
Le lendemain matin, je l'ai accompagné jusqu'à Lalande, de l'autre côté de Valence d'Agen où il a pris la route de Lauzerte dans l'optique de rejoindre Lalbenque, puis, peut-être la vallée du Célé, avant de regagner Aurillac.

 

Lucette en voyage de Bordeaux à Mirmande

Le lundi 16 février 2015, je suis allé à la rencontre de Lucette qui reliait Bordeaux à Mirmande (26) avec son trike Catrike Speed. Je l'ai retrouvée vers 11h00 à l'aire de repos de Lafox, puis nous avons rejoint Saint-Loup en suivant la voie verte du canal des deux mers.


L'après-midi, avec Martine et André, nous l'avons conduite jusqu'à Auvillar pour visiter la place triangulaire et sa halle ronde (unique en France), son point de vue sur la vallée de la Garonne et son église.






Ensuite, nous sommes allés jusqu'à Valence d'Agen pour admirer deux des trois anciens lavoirs et la halte cycliste des anciens abattoirs, sur le bord de la voie verte et près du port-canal.





Le lendemain matin, nous l'avons accompagnée jusqu'à Moissac où elle a poursuivi sa route le long du canal après que nous soyons passés par le parvis de la cathédrale, le café du coin et le port du canal.


 

Visite de Gérard avec son Milan

Le lundi 3 février 2014, Gérard (alias coyote) a répondu a mon invitation, lancée sur le forum Vélorizontal, à venir prendre un café à l'occasion d'un de ses passages dans le coin en vélomobile. Après avoir hissé le Milan dans la côte à l'entrée du village – 8 % tout de même ! - Gérard a pu se reposer quelques minutes pendant que nous discutions autour d'un café. Il a ensuite repris la route sous le ciel couvert mais non menaçant, au chaud dans son Milan tout carbone sur lequel il a greffé un petit déflecteur à titre d'essai pour rouler tête dehors. Voici les photos prises au moment de son départ :

 

Vincent de Toulouse à Bordeaux

Vendredi 18 octobre 2013, après avoir accompagné Émilie (voir ci-dessous) jusqu'au canal des deux mers à Pommevic, j'ai fait un bout de route en compagnie de Vincent (Montricoux) qui rejoignait Bordeaux depuis Toulouse dans la journée, juché sur son Condor. Nous avons retrouvé Gérard (coyote) qui nous attendait à La Poule à Vélo avec son vélomobile. Nous avons roulé ensemble jusqu'au Mas d'Agenais, après avoir cassé la croûte au port de Buzet. Nous avions le vent dans le dos et Vincent, du haut de son mètre quatre vingt quinze et de ses 34 ans nous amené à un train d'enfer entre 34 et 36 km/h. Nous l'avons laissé continuer devant le port du Mas d'Agenais où il en a profité pour faire un essai de mon MetaPhysic. Le retour avec Gérard a été moins rapide, même si l'allure était bien soutenue. En chemin, nous avons rencontré un cycliste couché local qui roulait en Lynxx. Voici les quelques photos prises en montant vers le nord avec Vincent  :




Bravo à Vincent qui nous a bien impressionné. Tenir un tel rythme sur 250 km sur une journée est un exploit dont peu d'entre-nous sont capables.

 

Pages : < 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 >