Accueil > Cap Nord – 4–>7/2010 > Récit > page 4 >

Cap Nord – 4–>7/2010

Pages : < 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - ... - 43 - 44 - 45 >

Étape 6 : Vendredi 9 avril

Taillebourg (17) - Vix (85)


Voir le parcours sur OpenRunner

image d'un voyageCe matin, il fait très froid. J'ai 8°C dans la tente quand je me lève. Je vais prendre un bonne douche bien chaude. Après avoir déjeuné et tout rangé, je vais à la mairie pour demander un accès à internet. Ils sont très gentils et me mettent un poste à disposition. Je peux relever mes messages et mettre sur le site le compte rendu des deux derniers jours. Pour les photos, il va falloir attendre que je puisse me connecter avec mon ordinateur.

Ensuite, je mets le cap au Nord, vers Saint-Savinien. Le paysage est très agricole. Il n'y a presque pas d'arbres et les champs de blé et de colza sont à perte de vue. Pour tout arranger, on n'arrête pas de monter et de descendre et le paysage est balayé par un vent du Nord-Est bien glacé. Je passe Saint-Savinien, puis Archingeay, et Tonnay-Boutonne dans une jolie vallée où je m'arrête pour casser la croûte. Il me tarde d'arriver dans le marais Poitevin.

Finalement, j'arrive à Surgères. Il y a un beau centre-ville avec un château. Ensuite, je prends des petites routes puis je rejoins une départementale plus fréquentée, mais c'est encore acceptable. Le paysage devient ensuite plus plat et plus boisé. C'est nettement plus agréable. En fin d'après midi, le vent a faibli et la température a bien monté. Le thermomètre d'une pharmacie croisée en route indique 19°C.

 


image d'un voyageJe passe Courçon, et à La Ronde, je prends à gauche pour rejoindre la maison des marais à Taugon. J'arrive une peu tard pour la dernière visite. Demain c'est fermé. Tant pis, je me contenterai de la visite dans la nature. Je quitte Taugon pour m'enfoncer dans le marais. Je traverse la Sèvre Niortaise et je trouve un réseau de pistes cyclables. Je prends celle qui mène à Vix, car cela me rapprochera de Fontenay-le-Comte où je veux passer demain.

Je passe un canal sur un joli pont de bois. Juste derrière le pont, je trouve l'endroit idéal pour planter la tente pour la nuit. Dans le ciel, un couple de buses lance des cris stridents. C'est la saison des amours. J'ai droit à un beau spectacle toute la soirée.

Aujourd'hui, j'ai fait 72 km et un total de 415 km depuis le départ.

 

Étape 7 : Samedi 10 avril

Vix (85) - La Chataigneraie (85)


Voir le parcours sur OpenRunner

image d'un voyageJe me lève avec le soleil qui pointe derrière les arbres. Il fait grand beau, mais il y a toujours un petit vent frais. Je suis prêt très tôt et je pars sans avoir mis l'anorak. Au bout de quelques kilomètres sur le chemin qui longe la Sèvre Niortaise, face au vent, je dois m'arrêter pour me couvrir car il fait trop froid.

Je suis bientôt à Vix, village tout en longueur. Je fais l'attraction, comme toujours. De Vix, je prends la départementale qui mène en droite ligne à Fontenay-le-Comte. Il y a beaucoup de circulation, mais pas de poids lourds.

Après un certain nombre de montées et de descentes, j'arrive à Fontenay-le-Comte. Je vais directement au centre ville pour acheter du pain. Devant la boulangerie, je fais sensation. Des étrangers viennent me questionner avant que j'aille acheter mon pain, et lorsque je reviens, c'est un habitant du quartier qui s'étonne de mon équipage et de ma destination.

Pour partir, je rejoins le haut de la ville. C'est là que se tient le marché. Il y a plein de monde et plein de voitures. Après une ultime photo, Je mets le cap vers Mervent. La forêt m'attire. La route monte et descend, encore et encore. Un peu plus loin, un motocycliste en scooter s'arrête. Après discussion, il s’avère être un membre du forum Vélorizontal. C'est un hasard qu'on se soit trouvés. Il me propose de déjeuner chez lui (il est 11h30). C'est avec grand plaisir que j'accepte.

 


image d'un voyageJack me guide jusqu'à sa maison qui est tout près. Nous rangeons le tricycle et la remorque dans le garage. Il y a déjà un autre tricycle et un vélo couché. Je suis chez un passionné. Après déjeuner, je profite de sa connexion internet pour charger mes photos et mettre le site à jour. Il faut un peu de temps, alors il est près de 17 h lorsque je repars après que Jack m'ait proposé de repasser chez lui à mon retour.

Je prends la direction de La Chataigneraie, comme Jack me l'a indiqué. Il m'a aussi signalé que le village de Vouvant vaut un petit détour. Je prends cette option sans hésiter et je pénètre dans la forêt de Mervent. Le coin est magnifique même s'il faut le mériter. En effet, il y a pas mal de côtes qui sollicitent les mollets. De temps en temps, on trouve une cabane qui abrite une table pour le pique nique.

 


image d'un voyageJe passe la retenue de Mervent après une belle descente et j'attaque la côte qui suit. Bientôt, je quitte la forêt pour arriver à Vouvant. C'est un très joli village. Il y a des touristes. Après un petit tour et quelques photos, je mets le cap sur La Châtaigneraie. Il est tard je dois trouver un coin pour planter la tente.

Un automobiliste ralentit, baisse sa vitre et me fait « bravo ! ». Je prends un chemin qui mène sous un viaduc surplombant un ruisseau. Peine perdue, il y a une maison au bout. Je fais demi-tour et un peu plus loin, je trouve un emplacement qui convient, à l'entrée d'un champ de blé et au pied d'une voie ferrée désaffectée. Il est déjà 20 h. Une heure plus tard, J'ai tout monté, j'ai dîné et j'écris ces lignes sous la tente au chaud dans mon duvet.

Aujourd'hui, j'ai fait 56 km et un total de 471 km depuis le départ.

 

Pages : < 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - ... - 43 - 44 - 45 >

 

Retour sur la page de présentation