Accueil > Rencontres >

Rencontres insolites

Ces pages ont pour but de faire partager au lecteur les rencontres notables que nous avons faites au cours de nos voyages et au cours de nos sorties. Elles sont marquées par une photo, une anecdote, un objet... En tout cas, c'est un bon souvenir que nous avons ramené dans nos sacoches. La chronologie est décroissante de façon à avoir l'événement le plus récent en premier.

 

Pages : < 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 >

Le tour de France d'Émilie et Happy

Mercredi 16 octobre 2013, nous sommes allés à la rencontre d’Émilie et de sa petite chienne Happy de passage dans notre région pendant son petit tour de France au départ de Paris et à destination de Nice. La jonction s'est faite au pont canal d'Agen et nous les avons accompagnées jusqu'à la maison pour une pause bien méritée après une longue étape de plus de 90 km. Bien que nous ayons quitté la maison sous le soleil et qu’Émilie ait roulé au sec toute la journée, quelques gouttes ont ponctué notre rencontre et nous avons essuyé une belle averse en route. Alors qu'il pleuvait bien fort, notre avons croisé notre ami Gérard (coyote) qui faisait prendre l'eau à son vélomobile en cours de rénovation. Nous avons discuté un moment à l'abri sous un pont avant de reprendre chacun notre route. Un rayon de soleil a coloré le paysage lorsque nous avons rejoint Donzac, peu avant l'arrivée. Voici les quelques photos prises à cette occasion  :






Le lendemain, nous sommes allés déjeuner à la crêperie de Moissac et nous avons fait une jolie balade en ville, le long du canal et sur les bords du Tarn. La pluie du matin a laissé place à un soleil resplendissant et un beau ciel bleu. Après Moissac, nous sommes allés faire un tour à Auvillar pour admirer sa belle halle circulaire au centre de la place centrale triangulaire, unique en France. Voici quelques souvenirs  :






Vendredi 18 octobre 2013, nous avons reconduit Émilie jusqu'au canal à Pommevic où nous l'avons laissé continuer sa route vers le sud. Nous avons encore fait quelques photos à cette occasion  :



 

Michel en route pour le Périgord

Vendredi 5 juillet 2013, alors que je suis en train de faire une photo devant la pente d'eau de Montech (82), je vois arriver du village un tricycle KMX tirant une remorque à deux roues. Michel est parti une semaine plus tôt d'Aix-en-Provence et se rend dans le Périgord. C'est son premier voyage en tricycle couché et il semble apprécier cette aventure au rythme assez lent permettant de profiter des paysages. Nous avons roulé de conserve jusqu'à Castelsarrasin où je l'ai laissé continuer sa route le long du canal des deux mers.

Un peu avant moi, il a croisé un vélomobile blanc venant de Libourne et allant à Toulouse. Pendant notre parcours en commun, j'ai eu le temps de faire quelques photos :


 

Anna en route vers Compostelle

Samedi 8 juin 2013, en revenant du marché, Martine a rencontré une voyageuse en trike ICE QNT et remorque mono-roue, partie du Puy en Velay et en route pour Compostelle. Elle l'a guidée jusqu'à la maison où Anna a partagé notre déjeuner pendant que le ciel déversait quelques tonnes de liquide, accompagnées de coups de tonnerre. Elle est repartie après quelques petits réglages sur son trike, acheté d'occasion, alors que le ciel s'éclaircissait et que la pluie s'était calmée.

Anna habite dans la région de Grenoble et je lui ai vivement conseillé de s'inscrire sur le forum Vélorizontal. Son mari, resté à la maison, a pour objectif de construire un second trike.

Quelques photos prises lors de son départ :


 

Le peintre et son âne

image d'un voyage
Entre Pommevic et Moissac, le chemin de Compostelle emprunte la voie verte du canal des deux mers. Il est fréquent d'y rencontrer des pèlerins qui se rendent à compostelle, mais plus rares sont ceux qui reviennent à pied par la même voie. La plupart considérant qu'ils ont atteint leur objectif une fois à destination utilisent d'autres moyens de transport pour rentrer chez eux. Revenant de Moissac en trike avec Martine, le 1er septembre 2012, nous avons croisé François Peyrout et son âne qui, partis cinq mois plus tôt de Limoges, avaient rejoint Compostelle et revenaient jusqu'au Puy-en-Velay. Un long voyage de six mois. Peintre à Limoges, il a réchappé à un cancer des os et a décidé de faire ce pélerinage pour fêter sa guérison. Après avoir discuté un moment et partagé les pommes achetées au marché de Moissac avec l'âne et son propriétaire, nous sommes repartis chacun de notre côté.

 

Le patron de Nazca en tandem couché

image d'un voyage
Le 27 juillet 2012, alors que je me rendais à Moissac sur la voie verte du canal des deux mers, j'aperçois au loin ce qui me semble être un vélo couché. Nous nous arrêtons pour faire connaissance. Les Hollandais Henk van der Woerdt et Monique Holterman roulent en tandem couché. En discutant, Henk me dit qu'il est le fabricant des vélos couchés Nazca et qu'ils voyagent avec le premier tamdem qu'il a construit. Partis de Bordeaux, ils ont roulé jusqu'à Cahors dans les contreforts du Massif-Central et ils reviennent à leur point de départ avant de rentrer en Hollande. C'est toujours une satisfaction de voir que les fabricants de vélos couchés sont aussi des pratiquants assidus, gage d'une meilleure prise en compte des besoins des utilisateurs.

 

Pages : < 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 >